Jour 30

17 avril 2020
confinement J30

On a fait la balade d’un km la plus chère de l’univers : 135 euros 😬. Oui ça fait mal au c… Moi qui croyais naïvement qu’une attestation par foyer suffisait. Et bien figurez vous que non. T’as beau te balader collé, vivre dans la même maison, avoir un être humain en commun, t’as besoin de 2 attestations. Voire 3 ? Cherchez la logique. Non, la cherchez pas, y en a pas. La bêtise humaine n’a pas de limites. Ça me fous hors de moi cette obéissance aveugle sans une once d’empathie. T’as envie de toquer sur leur tête en disant : “ohé, y a encore quelqu’un là dedans ou ça a été déserté ? “. C’est pour ça que le monde tourne de travers si vous voulez mon avis. Et si vous le voulez pas je vous le donne quand même. Je sais que “nul n’est censé ignorer la loi” mais si c’est si important, notez le sur votre putain de papier. Je passe pas ma vie à lire tous les trucs qui se racontent sur le covid, d’une parce que ça ne m’intéresse pas, de deux parce que je préfère garder mon énergie pour prendre soin de moi et de ma famille.

Je rappelle pour info que OUI, ON VA TOUS MOURIR UN JOUR. On appelle ça la condition humaine. C’est pas grave. C’est triste pour ceux qui restent, mais ça vient pas juste de sortir. Et si je suis bien sûr ok pour qu’on protège un maximum les personnes fragiles, je suis carrément pas ok pour qu’on tombe dans une espèce de psychose liberticide où la réalité devient une sorte de dystopie à la con. Et on est carrément en train de tomber dedans.

Bon, après ce petit énervement (ça soulage dis dont!) Revenons à nos moutons, on va pas se laisser emmerder par les mecs dans les bistrots. “Ce qui est est”, j’arrête de lutter et travaille mon acceptation de la réalité (c’est pas gagné). On va dire que c’est une jolie leçon de l’univers pour me rappeler que je ne me suis pas encore débarrassée de toute ma colère.

Cela dit je triche un peu car ça se passe jour 31, j’ai pris un peu d’avance sur le planning. Mais jour 30, voilà le programme : des locomotives à vapeur, des crêpes pour un régiment (mais un régiment de gens qui méritent des crêpes), des maths et des bisous.

Un peu de douceur dans ce monde de brutes. Tous avec moi : “Iiiiiiiioooooooon, un cercle est un carré, un carré est un cercle, iiiiiioooooon” (Big up Arielle Dombasle dans Un Indien dans la Ville pour ceux qui ont pas la ref).

Ma princesse des Neiges…

A demain pour de nouvelles aventuuuuuures !

confinement J30

    3 comments

  • Christian Luminet 17 avril 2020
    Reply

    J’adore la tête de lili quand elle est super vénère, mais t’aurais du mettre la tienne aussi aujourd’hui😬. T’aurais p’têtre gagné au concours ! 😊
    Bisous 🥰

    • Sandrine 17 avril 2020
      Reply

      Ahah, c’est clair que je gagne haut la main !

  • beatrice LUMINET 18 avril 2020
    Reply

    Je me demande si tes photos ne sont pas encore PLUS belles quand t’es énervée 😉 Et notre Lili est troooop belle!

  • Laisser un commentaire

Article précédent Jour 29
Article suivant Jour 31