Jour 42

28 avril 2020
confinement J42

Mais quelle folle journée nous avons passée !

Ça a commencé sur les chapeaux de roues par un ptit déj d’une heure-une heure trente (où il est question de personnages vivant au Pôle Nord du Sud déménageant à la Réunion où ils se retrouvent malades car ils n’ont pas amené leurs moufles… Cette petite n’a AUCUNE idée de ce qu’est le froid…Bref).

Suivi par notre habituel moment potassage, Lili est en mat sup’, faut pas l’oublier (on a encore le droit de faire cette blague ? Je suis pas sûre. Désolée). Elle était super motivée ce matin, ça a été comme sur des roulettes (oui, je fais un article spécial “retrouve les expressions de boomers” ce soir, je fais qu’est ce que je veux parce que c’est MON article, et si j’ai envie de mettre des parenthèses partout et des expressions de Mathusalem (+1) c’est mon droit le plus inaliénable. Je peux même mettre des parenthèses dans des parenthèses si ça me fait plaisir).

Et puis quand elle a eu fini, on a regardé La maîtresse part en live. Pour ceux qui ont des petits de maternelle, allez jeter un coup d’oeil, c’est sympa et bien foutu (et ça laisse une trentaine de minutes de tranquillité. Mais après faut revenir car il y a l’activité. C’est pas malin malin d’avoir mis l’activité au milieu maitresse, ça aurait été plus pertinent de la mettre en toute fin d’épisode, comme ça on revenait comme des fleurs de notre sieste séance de yoga pour partager ce moment de complicité avec notre progéniture adorée)

Ensuite on (je) a cousu des manteaux pour ptit loup. Parce que la maitresse qui part en live elle a 7 manteaux pour pti loup. Un pour chaque jour de la semaine. Super idée maitresse. Qui a passé la moitié de sa matinée a coudre des manteaux rikiki ?

En vrai j’adore faire ça, c’est juste que 7 ça fait beaucoup de manteaux. La bonne nouvelle c’est que du coup j’ai réparé ma machine à coudre qui était HS (en fait nan) depuis des mois. Dans la foulée j’ai donc fait des masques pour mon papa et ma maman. Après j’avais la fièvre couseuse, vu que je pensais que j’avais plus de machine mais que je venais de découvrir qu’en fait si ! Plus moyen de m’arrêter, j’ai fait des rideaux, une nappe, un sac, 3 pantalons et 2 k-ways. Non je déconne. J’ai dû arrêter parce qu’à un moment il a bien fallu nourrir la bête (la bête c’est Lili, pour ceux qui suivent pas).

Et puis cet aprem on est restés tranquilles, petite sortie en fin de journée pour prendre l’air mais on s’est pas baignés, le vent souffle encore et winter is coming ma bonne dame, ça commence à meuler le soir par ici….

Nous pourrons donc retenir que l’INFO principale de cette journée était le retour à la vie de ma machine chérie, ça m’a fait ma journée, je suis une femme neuve ! (PS : si certains d’entre vous ont absolument besoin d’un masque je suis op pour en fabriquer quelques uns).

Ayant cousu tout le jour, je me retrouvis fort dépourvue quand l’heure du dessin fut venue, donc c’est pas encore pour ce soir. Serais-je en train de lâchement abandonner ? Nous le saurons dans le prochain épisode de : Sandrine se lasse de tout en 2 minutes.

Article précédent Jour 41
Article suivant Jour 45